Des ateliers d'écriture aux bandes dessinées : rencontre avec Sandrine Martin

Sandrine Martin est illustratrice et auteur de bandes dessinées.
Elle vient de terminer une intéressante bande dessinée sur le thème de la grossesse chez les femmes migrantes sans-papiers pour ERCcOMICS et travaille actuellement à l'adaptation d'un roman de Pierre Péju, "Le Rire de l'Ogre" pour Casterman.

Sandrine suit et a suivi plusieurs ateliers aux Ateliers d'écriture Elisabeth Bing, nous l'avons rencontrée pour savoir comment les ateliers l'ont aidée dans ses projets d'écriture.

 

Sandrine Martin, préférez-vous illustrer vos propres textes ou collaborer avec d'autres auteurs ?

J'aime développer mes propres projets et j'aime collaborer avec d'autres personnes. Pour moi la phase d'écriture est la plus difficile, et lorsque je suis uniquement dessinatrice, je profite des plaisirs du dessin sans avoir eu à me triturer les méninges pour inventer intrigues et personnages ! Mais il est également très satisfaisant de créer et de mettre en scène un récit de A à Z.

En ce moment je réalise pour Casterman l'adaptation d'un roman de Pierre Péju, "Le Rire de l'Ogre". J'ai une base solide pour construire cette bande dessinée (puisque j'utilise les personnages et péripéties du roman), une grande liberté pour écrire son scénario et des retours extrêmement bienveillants et constructifs de Pierre sur mon travail. Une configuration idéale…

 

Qu'est-ce qui vous a amenée à l'écriture ?

J'ai toujours aimé lire, et de tout : romans, essais, bandes dessinées… Travaillant comme illustratrice, j'ai naturellement eu envie d'écrire de la bande dessinée. C'est en résidence à la Maison des Auteurs, à Angoulême, que j'ai réalisé ma première bande dessinée "L'Œil lumineux et autre histoires".

Votre dernier projet, Expecting, parle des enjeux de la grossesse chez les femmes migrantes sans-papiers. Comment avez-vous abordé ce thème d'actualité délicat et complexe à la fois ?

J'ai travaillé avec une équipe d'anthropologues, conduite par Vanessa Grotti, qui étudie les relations entre les femmes enceintes réfugiées et le personnel soignant en Europe. Elles ont travaillé à Lampedusa, à Mellila, en Guyane française, à Mayotte, et également à Athènes, où se déroule la bande dessinée. J'ai passé une semaine dans la capitale grecque, où j'ai visité plusieurs lieux, accompagnée par l'anthropologue Cynthia Malakasis. J'avais donc une solide base documentaire pour construire mon récit. J'ai également bénéficié de l'accompagnement de l'équipe d'ERCcOMICS, qui a mis en place les partenariats entre auteurs et chercheurs et qui publie les récits sur leur site.

Vous avez suivi plusieurs ateliers chez les Ateliers d'écriture Elisabeth Bing. Qu'est-ce qui vous a poussée à les fréquenter ?

Bénéficier d'un cadre pour écrire me permet d'avancer sur mes projets ou d'avoir de nouvelles idées. Et quand on fréquente un atelier, on a tout de suite des lecteurs, et des retours. Pour ma part, cela m'a permis d'aller vers plus de simplicité et de lisibilité dans mon écriture.

 

En quoi suivre des ateliers, notamment celui sur les séries, vous ont aidée dans la concrétisation de vos projets ? 

L'atelier sur les séries était l'occasion de travailler sur la création d'un univers et de personnages pertinents, et sur le suspens. Ce sont des ingrédients qui aident à séduire un lecteur ou à convaincre un éditeur...

 

Quels sont vos prochains engagements ?

Rien de signé pour le moment, mais quelques pistes qui se concrétiseront bientôt je l'espère. 

 

Photos :

Les illustrations de "Expecting" ont été réalisées par Sandrine Martin
Le portrait de Sandrine Martin a été réalisé par Nicolas Guerin

 

La BD Expecting en ligne : https://erccomics.com/comics/expecting